“La santé économique des entreprises passe par la santé et le bien-être des salariés”. Explication avec deux raisons concrètes d’organiser du yoga en entreprise !

1. Faites des économies ! Prévenez la principale cause des arrêts maladies

En 2015, les TMS ont représenté plus de 87 % des maladies professionnelles ayant entraîné un arrêt de travail ou une réparation financière en raison de séquelles selon le site de l’assurance maladie

TMS : derrière ces trois lettres se cachent les Troubles Musculo-Squelettiques, et la première cause de maladie professionnelle…

Les TMS, il s’agit de ces maux que vous pouvez ressentir lorsque vous faites toujours le même geste. Lorsque vous êtes toujours dans la même position et que votre corps n’a pas assez de temps pour récupérer.

Quelques exemples : 

  • Lorsque vous êtes assis toute la journée derrière votre ordinateur et que le bas de votre dos souffre de cette posture
  • Lorsque vous avez mal au cou et / ou aux épaules à taper sur un clavier
  • Lorsque vous avez mal aux poignets (le syndrome du canal carpien), ou encore vos yeux qui s’assèchent et qui fatiguent devant les écrans

Quelques chiffres sur les TMS (Pour les actifs du régime général)

• 1ère cause des arrêts de travail (1)
• Plus de 10 millions de journées de travail perdues en 2015 (2)

Beaucoup de secteurs disent souffrir d’un climat économique tendu. Et si on faisait des économies en prévenant ces arrêts maladie ? C’est là qu’arrive le yoga !

Avec des cours de yoga adaptés, des gestes simples à appliquer au quotidien entre chaque cours et une pratique régulière, les TMS peuvent être prévenus (Voir les bienfaits du yoga au fil du temps). Et par la même occasion cela peut aider à réduire cette facture colossale…

Par contre, oui il faut une pratique régulière. Ce n’est pas une séance qui va permettre de prévenir, c’est du yoga pas de la magie 🙂


 

2. Prévenez les RPS et soulagez les salariés du stress

Après les TMS, trois autres lettres : les RPS. Cette fois-ci il s’agit des « Risques Psycho-Sociaux ». Il s’agit globalement du stress.

Le stress, vous savez ce sont ces moments où vous avez l’impression que l’on vous impose trop de contraintes et que vous avez la sensation que jamais, mais alors jamais vous n’y arriverez. Trop de boulot, trop d’exigences, trop de dead lines, etc.

Aujourd’hui, 56% des salariés déclarent souffrir de symptômes liés aux RPS : troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, nervosité, fatigue importante, palpitations…

 


Quelques chiffres sur le stress au travail

• Le coût social du stress par an : estimé entre 2 000 000 000 et 3 000 000 000. Quand on l’écrit en lettres ça fait milliard 🙂
• Le stress serait également à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (3)

D’autres conséquences liées au stress mais non chiffrées ici : absentéisme, turn over, non-respect des horaires ou des exigences de qualité, problèmes de discipline, baisse de la productivité, accidents de travail et des incidents, non-qualité (augmentation des rebuts et des malfaçons, etc.), dégradation du climat social… atteintes à l’image de l’entreprise… La liste pourrait encore continuer.

Quand le yoga baisse la sensation du stress

Le yoga est connu et reconnu comme une pratique qui permet de réduire le stress ou du moins qui permet de réduire la sensation de stress. En pratiquant les postures (mouvements simples), vous agissez directement sur le système nerveux, vous renforcez aussi votre système immunitaire.

Et il y a également les exercices de respiration qui permettent automatiquement de baisser en tension. La publication d’études médicales se multiplie à ce sujet. L’article de Carolyn Grégoire et l’infographie de Jan Diehm pour The Huffington Post résume les bénéfices avérés du yoga .

Au-delà des études, il suffit de pratiquer quelques séances pour vous rendre compte de l’impact du yoga sur votre santé et vos ressentis.


 

Yoga et économie : un rapide calcul qui résume tout !

Une addition : Coût du stress (estimation basse) + Coût des TMS = 3 milliards d’euros

Les cours de yoga sont loin de coûter ce prix là ! Dans cet article, n’est pas évoqué non plus le coût pour la société, les économies possibles pour la sécurité sociale. ça ferait trop de zéro 🙂

C’est sûr le calcul est un peu grossier et très simpliste mais quand vous vous rendez compte du coût des RPS et des TMS et surtout des conséquences sur la santé publique et notre propre santé à chacun. Et quand vous savez que le yoga est une pratique simple, accessible à tous, et dont les bienfaits sont aujourd’hui démontrés par des études, il est impossible de dire non au yoga en entreprise !

>> Lire la suite du dossier “Yoga en entreprise : pourquoi 2/2

Facebook
LinkedIn
Instagram